Transe gnaoua


En 2010, j’ai eu la chance d’aller avec le collectif d’artistes Dyade A&D rencontrer les gens de l’association OCADD de Beni Mellal au Maroc. OCADD est une association qui souhaite sauvegarder et valoriser le patrimoine oral du Maroc. Nous avons effectué un voyage en plusieurs étapes, pour enregistrer divers groupes de musique traditionnelle.
L’un d’entre eux squatte un riad dans la ville de Demnate, dans lequel il n’y a pas d’heure pour jouer, improviser de la musique et où les voisins peuvent à tout moment venir profiter de la fête.
C’est dans cet endroit de liesse que nous avons vu et entendu de longues (mais tout de même raccourcies pour les besoins d’enregistrement) transes gnaoua, par lesquelles le son du gembri et des qraquech vous restent et vous enivrent encore pendant un bon moment après la visite.
Cette musique veut explorer les liens ancestraux qui nous relient à la terre et au ciel, nous faire voyager intérieurement, envoûtés par la sagesse de ses sons et de ses danses.

Merci beaucoup au groupe Dem Gnawat d’avoir bien voulu être enregistré…

De l’usage du klaxon au Vietnam

Hanoi, mars 2012. Pas l’ombre d’une auto-école. A croire que le permis s’acquiert avec l’expérience de la route. Pour le code, je crois que c’est pareil. Mais peut-être que je me trompe…

Petit manuel de la conduite vietnamienne à travers mon regard d’occidentale…

Quand on conduit au Vietnam, il faut avant tout s’assurer d’avoir un klaxon en état de marche. On peut à partir de ce moment se considérer prêt à affronter les milliers d’autres véhicules qui eux aussi se sont assurés au préalable que leur avertisseur sonore fonctionnait.

Le klaxon sert à diverses choses, mais il vise toujours à prévenir les autres véhicules de sa présence. Par exemple : « Attention, je suis en train de te doubler ! Surtout ne t’avise pas de faire un écart, ça pourrait t’être fatal ! ». Ca, c’est valable pour les voitures aussi bien que pour les motos, les bus, les cycles, ou même les piétons, les chiens, les bœufs, les mecs qui font des travaux sur le bord de la route, les commerçants ambulants ou toute présence qui pourrait représenter un obstacle ou un frein au véhicule en train de klaxonner. D’ailleurs, une des règles qui semble prédominer sur les routes vietnamiennes, c’est « évite d’user tes freins, use plutôt ton klaxon ! ». Je ne sais pas, peut-être que ça coûte très cher de changer les freins.

Ce qui est drôle au Vietnam, c’est qu’il existe plusieurs mélodies de klaxons. Au milieu des centaines de coups de klaxons qu’on entend à la minute, c’est presque agréable d’entendre un son différent. Je ne sais pas, peut-être que les conducteurs aux klaxons alternatifs sont conscients du bien-être de ceux qui les entourent… ou peut-être est-ce tout simplement une façon vietnamienne de se démarquer. Toujours est-il qu’il n’existe (à ma connaissance) pas plus de trois ou quatre klaxons différents. Mais je n’ai pas entendu la Cucaracha.

Quand un véhicule à moteur voit sur sa trajectoire un bipède, quelle que soit la nature et le poids de la charge qu’il transporte, il utilise son klaxon. Le message est si efficace et le quidam si conditionné qu’il ne perd pas une seconde pour se décaler ou sauter dans le premiers talus ou fossé venu. Le message a le mérite d’être clair, mais le problème c’est que les routes sont rarement vides et les passages piétons extrêmement rares. Traverser la route relève donc d’un véritable sport, et réussir à se retrouver sur le trottoir d’en face représente un réel exploit.

S’aventurer sur une route au Vietnam en tant que piéton a donc la particularité de conjuguer un maximum d’émotions en un minimum de temps. D’abord, la perplexité. Comment je vais réussir à passer de l’autre côté si tous ces véhicules (des motos en majorité) ne ralentissent pas ? Ensuite, le défi. OK, ils y arrivent, tous les vietnamiens, alors moi aussi je devrais en être capable ! Puis, une fois les premiers pas effectués, la peur. Et très très vite, l’effarement. Celui-là même qui en fait oublier la concentration et la raison, deux notions indispensables pour traverser une rue vietnamienne en toute sécurité. Enfin, une fois le trottoir d’en face atteint, le stress fait place à l’exaspération. Nom de ?!?, ils savent vraiment pas conduire, ils ont aucune notion du danger ou quoi ? Et rapidement le soulagement. Ouf, cette fois encore je m’en suis sortie…

Inutile de dire qu’après une journée de marche dans Hanoi, il ne reste plus qu’à se reposer un bon coup et oublier le bruit des klaxons nocturnes qui viennent bercer les rêves des touristes…

Sur commande…

Le Moineau peut (peut-être) réaliser pour vous vos idées sonores…

- Pourquoi ne pas enregistrer vos grand-parents pour garder une trace de leur expérience et de leur sagesse ?

- Pourquoi ne pas habiller les ondes de votre radio avec des sons vivants, pensés pour votre couleur d’antenne, originaux ?

- Pourquoi ne pas créer la bande-son d’une vidéo, d’un événement pour y ajouter une dimension nouvelle ?

Contactez-nous pour en discuter, rêver et imaginer ensemble votre projet sonore et peut être enfin, le faire réaliser par nos soigneuses oreilles…

A explorer

Amis, amants, famille, professionnels ou inconnus, voici des sites en tous genres qui mettent la puce à l’oreille du moineau…

Human Report, media de la société civile
www.humanreport.org

Radiorageuses, nébuleuse d’émissions féministes, meufs, gouines, trans et femmes…
www.radiorageuses.net/

Second degré, ingéniérie ludique et didactique
www.2nddegre.fr/

Konsstrukt, biodégradez-vous !
www.christophekonsstruktsiebert.blogspot.fr/

Arun Tazief Trio, musique
www.myspace.com/aruntazieftrio

Le Méchantes Bêtes, un lieu à fréquenter sur Montpellier…
http://lemechantesbetes.over-blog.com

Longueur d’Ondes, festival de la radio et de l’écoute de Brest :
www.longueur-ondes.fr

CMTRA, Centre des Musiques Traditionnelles Rhône Alpes :
www.cmtra.org

Barbe à Pop, organisateur de concerts pop à Lyon :
www.myspace.com/barbe_a_pop

Radio Pluriel, radio associative amie :
www.radiopluriel.fr

Terribabuleska Spazoïde, chanson bizarre et rock’n roll sauvage
terribabuleska.free.fr

Solid’Action, insertion sociale et professionnelle :
www.solidaction.fr

Scop l’Orage, coopérative d’éducation populaire :
www.scoplorage.org

Foolanoe, la mosaïque à l’honneur :
www.foolanoe.com

Syntone, actualité et critique de l’art radiophonique :
www.syntone.fr

Ousopo, OUvroir de SOnorités POtentielles :
www.ousopo.info

Addor, Association pour le Développement du Documentaire Radiophonique :
www.addor.org

Le son fait art, le blog de Phonurgia Nova, incontournables du milieu sonore :
phonurgianova.blog.lemonde.fr

Verte La Mer, blog de peintures :
vertelamer.fr

Silence Radio, un espace radiophoniqe d’écoutes partagées :
www.silenceradio.org

Le collectif Stereo-Fish, une émission de radio et des événements :
stereofish.canalblog.com

La mécanique des sons, des sons en tous sens :
www.mecaniquedessons.com

Indymedia Grenoble, de l’info alternative citoyenne et engagée :
grenoble.indymedia.org

EPRA, Echanges et Programmes Radiophoniques où nous avons roulé notre bosse :
www.gip-epra.fr

Cartophonies, pour écouter des ambiances :
www.cartophonies.fr

Du Patron, le site de tee-shirts bio et équitables du cousin Miles :
www.dupatron.fr

Crédits et sourires

CREDITS
Ce petit nid a été réalisé sur branche WordPress ; conçu, designé et codé par le moineau Jojo. (www.jorantabeaud.com – joran_t@yahoo.fr – 06 87 84 25 00).

C’est l’oisillon Aurore Grimbert qui a réalisé le crayonné du moineau. (grimbert.aurore@gmail.com – 0032 470 24 67 80).

Le Moineau Phonique est généreusement hébergé sur l’arbre d’Axperia (un grand merci à Jean-Marc Coursimault).

Les réalisations sonores sont hébergées sur le site SoundCloud.

SOURIRES
Accoucher d’un moineau (phonique qui plus est) n’est pas chose facile. Il était encore embryon qu’il s’agrippait déjà de ses petites pattes à son œuf cocon, n’hésitant pas à utiliser son bec encore mou pour nous empêcher de lui faire subir les pires évolutions…

Aujourd’hui, cet espèce d’emplumé encore un peu duveteux reste rebelle et il apprécie grandement de voler de ses propres ailes. Il est heureux de plisser ses petits yeux pour affronter les lumières du réel et il se réjouit de développer chaque jour l’usage de ses trous auditifs.
Son regard aiguisé et son ouïe critique, il peut désormais les faire partager sur ce site…

Le Moineau Phonique s’incline donc devant toutes les personnes qui l’ont encouragé, familles, amis, collègues, personnes croisées sur son chemin.

Merci au cousin Miles pour avoir impulsé l’idée de créer un site.
Merci à Jean-Marc Coursimault pour l’hébergement, l’implication, la gentillesse.
Merci à Flo pour son aide et sa patience.
Merci à Radio Grésivaudan tous autant qu’ils sont pour les locaux, les rires et le soutien.
Merci à la ptite soeur Grimbert pour sa vision du moineau et sa jolie illustration.
Merci à tous ceux qui ont participé, de près ou de loin, pour les illustrations et pour le choix du nom.
Merci à tous ceux qui ont apporté leur soutien et partagé leur intérêt pour notre projet.
Merci aussi à toutes les personnes qui témoignent dans les micros, à celles qui nous apportent nos inspirations, leurs respirations.
Et enfin, une piailling ovation à Joran qui a pris le moineau à bras le corps et lui a donné des couleurs, des formes, des matières…

 

 

Moi? No!

Septembre 2012, le Moineau Phonique brise sa coquille.
Composé uniquement de sons enregistrés par la maison (sauf les chips !), cette création originale s’installe dans votre oreille le temps de faire connaissance…
Merci aux tourterelles, merles, moineaux, et autres drôles d’oiseaux (tueurs en série, gais pinsons, oisillons hurleurs et échassiers échevelés) qui ont prêté leurs gosiers à l’expérience.
Bravo à Eric(s), Manon, Dora, Sylvain, Anne, Péroline, François(e), Pia, Guillaume(s), Jean-Noël, Laurie, Katy, Duna, Florian, Lola…
Sauront-ils se reconnaître ?

Contact / Newsletter

Par mél : contact@moineauphonique.org

Par téléphone :   Eve Grimbert : 06 17 65 55 15 / Eloïse Plantrou : 06 33 27 84 51

Newsletter

Pour recevoir les nouvelles toutes fraîches du moineau, inscrivez-vous à notre Newsletter. (Attention, notre mail de demande de confirmation peut atterrir dans vos spams, pensez à vérifier !)
Au menu, les derniers sons et écrits du moineau, ses sessions de formations, ses bons plans et recommandations phoniques…

Le volatile

Ce site est dédié à la valorisation et au partage de nos réalisations et de nos savoir-faire en matière sonore et dans une moindre mesure, en matière de mots.
Il y est aussi question de proposer des ateliers et des formations à un large public, afin de le sensibiliser et de le former à l’usage et à la pratique du son dans la vie quotidienne, sous différentes formes.

Le Moineau Phonique est un mélange d’inspirations et d’expirations, de grands « oufs » de soulagement et de cris d’exaspération, à découvrir dans le Tiroir-Son ou dans l’Ecritoire.
Nous vous proposons d’aller à la rencontre de nos créations, des sujets de notre curiosité, ainsi que de la rubrique Serinettes qui présente les formations que nous pouvons dispenser autour de l’expression sonore.

Ces réalisations multiformes vous feront peut-être pousser les ailes de l’envie d’aller plus loin, dans l’exploration du monde et de son écoute…