Le creux des mots crus

Inspirée des unes du Dauphiné Libéré grenoblois, autrement surnommé le « Daubé » par ses détracteurs, cette création sonore invite à un regard décalé sur le contenu de ce que ce genre de rédaction (si tant est qu’il en soit une) cherche à nous suggérer… Mais ce n’est qu’un début, une forme encore très embryonnaire de mes pensées à ce sujet…

 

Bleu

Photo : G. Falgon

Je vois bleu. Tu me sautes aux yeux.
Pulsions, flux et reflux,
Mes émotions scintillent. A la folie, je fonds.
Ton bleu m’inonde à en souffrir.
Je le sais, et pourtant je viens.
Entre tes mains, je désire.
Et tu me retiens.
Et moi, encore je reviens,
Je sais, et je reviens.
Parce qu’à mon insu, je veux.
Je te veux et toi, rien.