Presse

Quand le Moineau piaille dans les montagnes, certains lui font écho :

Le 12 mars 2014, on parle d’un son du Moineau dans Ouest France!

Le 27 juin 2013, dans l’émission File Ton Son sur Radio Grésivaudan :

Un article gentil de Télérama dans la rubrique « posdacts » (avec 3 « T », s’il vous plaît !), quelques semaines après la diffusion de « Mon Corps, le Plaisir et Moi » sur les ondes de France Culture.

 

Le 04 avril 2013,  le Moineau a été interviewé par les journalistes de la radio montpellieraine Divergence FM pour parler de leurs préférences et actions dans le domaine du son numérique. Ecoutez plutôt :

Dans son numéro 24 de janvier 2013, le journal mensuel et gratuit Vibration Clandestine promeuvant toute sorte d’artistes indépendants, a consacré une pleine page au Moineau Phonique ! Retrouvez-le dans les coins de Lyon, ou encore Grenoble (cafés, lieux publics, etc…) pour la partie Rhône-Alpes…

 

L’Ousopo, dans la rubrique « spécial copinage » de sa newsletter n°58 :
« Chaque mois, Ousopo vous présente un lien intéressant, un bruissement sur la toile qui a attiré notre oreille. Ou plutôt un piaillement, car ce mois-ci, Ousopo a craqué pour Le Moineau Phonique, un petit oiseau perché tout là-haut, dans le réseau virtuel. Eh non, cette fois-ci il ne s’agit pas d’Ernest le moineau, mais de Eloïse Plantrou et Eve Grimbert, deux blogueuses réalisatrices de documentaires, de reportages, d’entretiens et de paysages sonores. Piu-piu Le Moineau Phonique, Ousopo t’a entendu ! »
Le blog Voyages du journal Libération a remarqué un de nos sons et mis un lien vers le Moineau Phonique…
Radio Pluriel, radio associative alliée, a soutenu le Moineau dès sa sortie de l’oeuf!
Radio Grésivaudan, dans son emission « La Télé au Placard » a interviewé les Moineaux.

A explorer

Amis, amants, famille, professionnels ou inconnus, voici des sites en tous genres qui mettent la puce à l’oreille du moineau…

Human Report, media de la société civile
www.humanreport.org

Radiorageuses, nébuleuse d’émissions féministes, meufs, gouines, trans et femmes…
www.radiorageuses.net/

Second degré, ingéniérie ludique et didactique
www.2nddegre.fr/

Konsstrukt, biodégradez-vous !
www.christophekonsstruktsiebert.blogspot.fr/

Arun Tazief Trio, musique
www.myspace.com/aruntazieftrio

Le Méchantes Bêtes, un lieu à fréquenter sur Montpellier…
http://lemechantesbetes.over-blog.com

Longueur d’Ondes, festival de la radio et de l’écoute de Brest :
www.longueur-ondes.fr

CMTRA, Centre des Musiques Traditionnelles Rhône Alpes :
www.cmtra.org

Barbe à Pop, organisateur de concerts pop à Lyon :
www.myspace.com/barbe_a_pop

Radio Pluriel, radio associative amie :
www.radiopluriel.fr

Terribabuleska Spazoïde, chanson bizarre et rock’n roll sauvage
terribabuleska.free.fr

Solid’Action, insertion sociale et professionnelle :
www.solidaction.fr

Scop l’Orage, coopérative d’éducation populaire :
www.scoplorage.org

Foolanoe, la mosaïque à l’honneur :
www.foolanoe.com

Syntone, actualité et critique de l’art radiophonique :
www.syntone.fr

Ousopo, OUvroir de SOnorités POtentielles :
www.ousopo.info

Addor, Association pour le Développement du Documentaire Radiophonique :
www.addor.org

Le son fait art, le blog de Phonurgia Nova, incontournables du milieu sonore :
phonurgianova.blog.lemonde.fr

Verte La Mer, blog de peintures :
vertelamer.fr

Silence Radio, un espace radiophoniqe d’écoutes partagées :
www.silenceradio.org

Le collectif Stereo-Fish, une émission de radio et des événements :
stereofish.canalblog.com

La mécanique des sons, des sons en tous sens :
www.mecaniquedessons.com

Indymedia Grenoble, de l’info alternative citoyenne et engagée :
grenoble.indymedia.org

EPRA, Echanges et Programmes Radiophoniques où nous avons roulé notre bosse :
www.gip-epra.fr

Cartophonies, pour écouter des ambiances :
www.cartophonies.fr

Du Patron, le site de tee-shirts bio et équitables du cousin Miles :
www.dupatron.fr

Crédits et sourires

CREDITS
Ce petit nid a été réalisé sur branche WordPress ; conçu, designé et codé par le moineau Jojo. (www.jorantabeaud.com – joran_t@yahoo.fr – 06 87 84 25 00).

C’est l’oisillon Aurore Grimbert qui a réalisé le crayonné du moineau. (grimbert.aurore@gmail.com – 0032 470 24 67 80).

Le Moineau Phonique est généreusement hébergé sur l’arbre d’Axperia (un grand merci à Jean-Marc Coursimault).

Les réalisations sonores sont hébergées sur le site SoundCloud.

SOURIRES
Accoucher d’un moineau (phonique qui plus est) n’est pas chose facile. Il était encore embryon qu’il s’agrippait déjà de ses petites pattes à son œuf cocon, n’hésitant pas à utiliser son bec encore mou pour nous empêcher de lui faire subir les pires évolutions…

Aujourd’hui, cet espèce d’emplumé encore un peu duveteux reste rebelle et il apprécie grandement de voler de ses propres ailes. Il est heureux de plisser ses petits yeux pour affronter les lumières du réel et il se réjouit de développer chaque jour l’usage de ses trous auditifs.
Son regard aiguisé et son ouïe critique, il peut désormais les faire partager sur ce site…

Le Moineau Phonique s’incline donc devant toutes les personnes qui l’ont encouragé, familles, amis, collègues, personnes croisées sur son chemin.

Merci au cousin Miles pour avoir impulsé l’idée de créer un site.
Merci à Jean-Marc Coursimault pour l’hébergement, l’implication, la gentillesse.
Merci à Flo pour son aide et sa patience.
Merci à Radio Grésivaudan tous autant qu’ils sont pour les locaux, les rires et le soutien.
Merci à la ptite soeur Grimbert pour sa vision du moineau et sa jolie illustration.
Merci à tous ceux qui ont participé, de près ou de loin, pour les illustrations et pour le choix du nom.
Merci à tous ceux qui ont apporté leur soutien et partagé leur intérêt pour notre projet.
Merci aussi à toutes les personnes qui témoignent dans les micros, à celles qui nous apportent nos inspirations, leurs respirations.
Et enfin, une piailling ovation à Joran qui a pris le moineau à bras le corps et lui a donné des couleurs, des formes, des matières…

 

 

Contact / Newsletter

Par mél : contact@moineauphonique.org

Par téléphone :   Eve Grimbert : 06 17 65 55 15 / Eloïse Plantrou : 06 33 27 84 51

Newsletter

Pour recevoir les nouvelles toutes fraîches du moineau, inscrivez-vous à notre Newsletter. (Attention, notre mail de demande de confirmation peut atterrir dans vos spams, pensez à vérifier !)
Au menu, les derniers sons et écrits du moineau, ses sessions de formations, ses bons plans et recommandations phoniques…

Les deux moineaux

 

Eloïse Plantrou

S’il est une chose dont on ne peut douter, c’est qu’il y a bien longtemps qu’Eloïse est un média à elle seule. De babillages en paroles, Eloïse a roulé sa bosse et poussé telle un haricot magique créant des ambiances dynamiques et pleines d’idées.

Parents et amis furent les premiers à acclamer son écho du monde qui nous entoure.

Plus tard, la petite exploratrice deviendra grande polyglotte à travers son cursus : étudiant et voyageant au Brésil, brandissant sa plume en Afrique, aux Etats-Unis, son micro en Asie…
Elle se promène, Eloïse, tout en pétrissant la terre de ses petits doigts.

Eloïse est blagueuse et blogueuse. Elle nous fait tenir le fil de ses pérégrinations par le biais de croustillants billets, et nous fait partager d’exquises peintures sonores.
Elle veut donner la parole à tous ceux qui veulent faire taire les quolibets, amplifier les murmures de la vie : c’est en 2011 qu’elle est décrétée reine du concours radiophonique et national « Paroles Partagées » avec un reportage sur la réalisation d’un journal de quartier citoyen.

Eclaireuse éclairée, elle s’exprime sur tous les sujets qui la touchent et la questionnent, sur les ondes ou sur papier.
Editos frappeurs, reportages à l’écoute et relais des petites gens qui tissent la vie autour d’eux : Eloïse est une incontournable des émissions de l’EPRA (Echanges et Productions Radiophoniques) et on peut entendre sa voix résonner sur Radio France Internationale régulièrement !

Aujourd’hui cette baroudeuse des mots et des fréquences est journaliste-reporter (oui madame !), monteuse et réalisatrice, et travaille dans des réseaux et radios citoyennes, vivantes, grouillantes d’idées et de diversité, pour collecter de réels battements de coeur et en donner à écouter leur crème la plus sonique.

Aussitôt dit, aussitôt fait, elle réalise de succulents articles, croques les situations tympans béants et écrit avec les sons comme une chef ! L’essayer, c’est l’adopter !

 

Eve Grimbert

Le jour où la petite Eve émit son premier son, personne n’imaginait la suite de son parcours phonique… L’enfant a grandi au sein d’un riche univers sonore et musical, abreuvée de ses parents et nombreux frères et soeurs.

Gratouillant d’abord les cordes d’une guitare électrique, elle découvre assez vite des instruments analogiques puis numériques aux sons psychédéliques.

Plus tard, elle décide d’étudier le 7è art et s’en va découvrir Lyon. Entre montage et ateliers d’écriture de scénario, Eve explore l’univers du cinéma expérimental, organise des projections de films itinérantes et filme son quartier.
 Ces promenades la conduiront au CMTRA (Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes) où son oreille en la matière prendra du grade et où elle apprendra beaucoup sur l’art du collectage sonore et des trésors de l’ethnomusicologie.
Aussi, accompagnée de guitaristes virtuoses, elle se retrouve à pousser de puissants « cantes » de flamenco andalou dans les cafés.

Eve décide ensuite de se professionnaliser dans le son et suit une formation dont elle sort en 2007. Chemin faisant, elle réalise quelques articles pour la lettre d’information du CMTRA, des entretiens sonores auprès de musiciens de cultures et horizons multiples pour une radio communautaire de Villeurbanne.

C’est son premier long contrat qui la rapproche vraiment de l’univers radiophonique qu’elle ne quittera plus : d’abord technicienne, programmatrice, animatrice d’ateliers pédagogiques, dame Eve tâte la table de mixage aussi bien que le logiciel de montage et l’enregistreur numérique.

Animée par ses convictions sociales, elle s’engage à faire parler les sans voix lors de son passage dans la web-radio La Voix des Gens, avec laquelle elle partira au Maroc partager ses connaissances sur le son, les logiciels libres, autour du collectage de patrimoine oral, avec l’association Ocadd.

En 2011, la réalisation de reportages pour l’EPRA et RFI continue de la persuader, elle a un rôle à jouer pour donner la parole aux gens, mais aussi pour éduquer les jeunes à l’analyse des médias, ou encore écrire de la poésie, des documentaires, casque et micro collés à la peau.