Songes


Regarde,
Au fond de l’eau qui court,
Se reflète mon image.
Si tu fouilles mes secrets
Sans froisser mes profondeurs,
Tu feras la découverte d’un cœur à cran,
Où là aussi sévit la mousson,
Quand palpite l’amour en miettes,
Quand une quinte de tien prend la forme d’un S étiré,
Celle d’une longue tristesse,
Quand au matin,
Depuis le hublot de mon réveil,
Je contemple ton lointain.

Texte écrit lors d’un atelier d’écriture animé par Yves Béal du Groupe Français d’Education Nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>