Comment s’en sortir dans un monde cruel comme celui-ci ?

 Depuis la tendre enfance, on sait que l’être humain se construit de récits.

Le cinéma, les livres sont du récit et l’information qu’elle soit filmée, écrite ou orale est elle aussi en plein dans le monde des Histoires.

C’est bien ce qui nous différencie des autres êtres vivants, si l’on exclue les méthodes de communication telles que les chants, les sonars, les cris et autres gestuelles animales.

 On commence d’abord par recevoir des récits essentiels ou des éléments nous expliquant « ce que je fais là » et comment fonctionne le monde : ceux des parents.

Cela nous permet de situer, construire une image de nous même, des références, des points de comparaison pour comprendre autrui.

Par la suite, lorsqu’on devient soi-même producteur de récits, on tisse et on brode, on chantonne le monde à sa façon.

Un peu plus tard d’autres s’efforcent de parfaire votre éducation, de vous injecter différentes Histoires dans l’esprit par la force et l’effet de masse.

Que faire ???

1) Restez calme

2) Prenez votre courage à deux mains, lisez, écoutez, ou encore regardez quelques journaux, radios ou télévisions qui se présentent à vous.

3) Faites une liste des choses qui vous ont semblé étranges (la qualité de l’expression, le manque de diversité de l’information, le ton employé, l’importance ou non de l’information dans votre vie et, à plus large échelle, celle de ceux de votre entourage, puis à l’échelle de l’évolution humaine.

4) Demandez-vous : « est ce que j’aurai choisi ce sujet » ou alors « l’aurai-je traité autrement ? « L’aurai-je écris autrement ? » « Est-ce si difficile de faire mieux ? »

 5) Cela vaut-il vraiment la peine d’être lu, regardé, écouté ? Qu’en ai-je retiré ? Cela va t-il m’aider à avancer, à faire un monde plus beau, plus intelligent, plus humain ?

 6) Quand vous aurez médité à ces questions, prenez ce journal et ôtez lui ses feuillets un à un. Si c’est une télé, une radio, démonter le ou la pour voir si il y a un problème de fonctionnement.

7) Faites-en des boules de 15 à 20 centimètres de diamètre et placez-les soigneusement dans votre poêle à bois.

8) Craquez une allumette et faites partir le feu.

 9) Dites merci à celles et ceux qui continuent de respecter le travail de journaliste et honorez-les en les lisant vraiment. En les soutenant.

10) Participez vous aussi et mettez tous vos talents au service d’une expression éclairée, libérée de conflits d’intérêts, d’ego ou de pouvoir…

———-

Il y a quelques mois se déroulaient les Assises du journalisme, dans l’Ouest.

France Culture s’y rendait, couvrir l’événement en 2 minutes.

Résultat des courses et résumé bref de l’état du journalisme en France : « il est formidable. »

La journaliste avait interviewé une algérienne et une tunisienne (ça donne bonne conscience), toutes deux acquises à la cause du problème : le journalisme français, c’est mieux que pas d’expression du tout, c’est vrai.

Ateliers radio


Ces ateliers s’adressent aux enfants en milieu scolaire ou péri-scolaire, aux associations, aux maisons des jeunes et de la culture, aux centres sociaux, aux entreprises.

A titre d’exemple, voici une liste des différentes thématiques ou formats abordés lors des ateliers que nous vous proposons : 

Portrait de métier : sensibiliser au monde du travail par l’investigation auprès des
professionnels et la réalisation d’un portrait sonore. (Jeunes ou public en réinsertion.)

- Portrait de personnes âgées, de jeunes, de groupes culturels et/ou sociaux, pour mettre en lumière leur vision particulière du monde.
(Toute personne désirant transmettre un portrait sensible par l’art du collectage).

Chronique radiophonique : littérature, cinéma, actualité, coup de coeur…
(A partir de 7 ans).

Création sonore : écriture d’un scénario sonore, adaptation d’oeuvres, mise en son.
(A partir de 7 ans)

– Education aux médias : sensibiliser au rôle des médias dans notre société,
analyses et recherches autour de ce thème, interviews, revues de presse, reportages, micro-trottoir… (A partir du collège).
Ce thème nous tenant particulièrement à coeur, un article complet lui est dédié dans notre rubrique Ateliers /Formations…

Débats, reportages et interviews en tout genre, à votre demande…

————

Ecouter des projets réalisés en lien avec Radio Grésivaudan : 

 

Au lycée

- Au collège

- En école primaire

 

 

Ecouter un projet en lien avec La Voix des Gens, l’APASE et le CODASE, avec des jeunes déscolarisés, depuis leur blog : Parole de Jeunes

———–

 LES ATELIERS RADIOPHONIQUES POUR ADULTES ET EN MILIEU SCOLAIRE…

 Depuis 5 ans, nous rencontrons et nous efforçons  de sensibiliser les gens les plus divers à leur entourage, à la pratique du son et plus largement des médias. L’outil radiophonique est excellent comme
« alibi »  pour valoriser la curiosité, l’expression écrite et orale, le travail en équipe, le partage.

Par exemple, c’est l’occasion pour des élèves de se retrouver au sein d’une activité qui donne le change à l’exercice scolaire, une bonne façon de produire quelque chose en lien avec le professeur et/ou le professeur-documentaliste.

Participer à un atelier radiophonique éveille souvent des capacités enfouies et parfois une vocation ! La timidité ou la dissipation peuvent s’envoler, laissant place à l’intérêt, les idées, l’implication dans un projet.

Cela permet de découvrir les coulisses de la radio et les ficelles de la préparation d’une émission, à travers le matériel d’enregistrement, le montage audio.
C’est aussi l’occasion d’aller à la rencontre des acteurs locaux du quotidien et de proximité, dont on ne soupçonne parfois pas l’existence tout près de chez nous et aussi d’aborder des sujets beaucoup plus larges et universels.

Enfin, faire de la radio est une manière d’apprendre à communiquer aux autres ce qui nous touche, en y mettant les formes grâce à la matière sonore. 
Ces ateliers se finalisent bien souvent par une émission de radio animée et réalisée par les participants eux-mêmes, avec notre encadrement et notre matériel.
L’émission finale permet de fédérer et partager
toutes les rubriques préparées en amont par les personnes qui vivent l’atelier, individuellement ou en petits groupes.

Les ateliers radiophoniques sont la plupart du temps réalisés en partenariat avec Radio Grésivaudan, qui permet une diffusion hertzienne des émissions réalisées, en direct ou en différé. 

——

Le nombre, le contenu, la forme, la durée et la fréquence des ateliers est adaptable sur
mesure. Contactez-nous pour plus d’informations !