Passages de polarités en extrémités

Photo : G. Falgon

On pourrait croire à un combat de coqs.
Je suis tantôt passage, tantôt barrière,
Parfois traversée, d’autres fois démarcation.
Je rebondis d’un côté et de l’autre de la frontière,
Alternant entre intensité et banale simplicité.
La lisière est ténue, mouvante ou carrément débordante.
Je passe de la sérénité, respiration empreinte de douceur,
A des milliers de feux d’artifice,
Quand la vie devient tachetée, mouchetée de palpitations,
Quand commence le périple du bonheur
Ou, plus vomitif,
Celui du carnage intérieur,
Lorsque parfois, fleur fanée, chiffonnée,
Elle se recroqueville, la vie,
Finie la poésie du lieu, les éblouissantes éclipses aquatiques,
Le cirque du soleil devient nébuleuse éclaboussante,
Je pense danger, barbelés, mort,
Et j’oublie transgression, lumière, liberté.

4 réflexions au sujet de « Passages de polarités en extrémités »

  1. touchant, très beau… Continue Elo à nous faire goûter des délices pour le coeur, les yeux et oreilles ! Merci

  2. j aime beaucoup !!!!! de la sensibilité au feu d’artifice
    et la photo est très belle !!!

  3. c’est booooooooooo, douce mélancolie et réelle absurdité de nos sentiments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>